Loading Content...

Textez pour stopper la SP!

Textez pour la SP - Carte

Information

La sclérose en plaques (SP) est une maladie neurologique évolutive très imprévisible. Elle peut notamment se manifester par des symptômes invisibles comme la douleur chronique, la fatigue extrême, les vertiges et les troubles visuels. En général, la SP se déclare chez des personnes âgées de 15 à 40 ans. Elle est la maladie du système nerveux central la plus répandue chez les jeunes adultes du Canada.

 

 

À quoi servent vos dons?

  • Un montant de 10 $ permet à une personne atteinte de SP de se joindre à un groupe d’entraide.
  • Un montant de 15 $ permet à une personne atteinte de SP de participer à une activité sociale et de sortir de l’isolement.
  • Un montant de 20 $ contribue à l’inscription au Camp de vacances SP d’un jeune dont un parent a la SP.

Des résultats concrets!

  • En grande partie grâce à vous, précieux donateurs, qui avez contribué au financement de la recherche, l’Ocrevus vient d’être approuvé par Santé Canada comme premier médicament pour le traitement de la SP progressive primaire. Une étape importante au chapitre du traitement de la SP!

 

  • Le domaine de la recherche sur la SP est en effervescence, et le Québec compte dans ses rangs certains des meilleurs chercheurs spécialisés en SP du monde.

 

  • Au cours des dernières décennies, la recherche a conduit à des avancées remarquables qui ont permis d’accélérer le diagnostic de la SP et d’améliorer la prise en charge de cette maladie. Les personnes aux prises avec la SP ont maintenant accès à quatorze médicaments qui permettent d’atténuer les symptômes de la SP. Le but ultime des chercheurs demeure cependant de trouver la cause de cette maladie et un moyen d’éradiquer celle-ci.

 

VINCENT L. DIONNE

Lorsque j’ai appris que j’avais la sclérose en plaques, à l’âge de 22 ans, je ne savais pas trop comment réagir. Je ne pouvais pas m’imaginer que cela pouvait m’arriver à moi. J’étais actif et j’avais une bonne alimentation. Je ne pouvais pas croire que j’avais une maladie incurable. Mes proches étaient eux aussi attristés par ce diagnostic. J’ai pu ressentir la tristesse et le sentiment de culpabilité de mes parents, même s’ils ne me l’ont jamais exprimé directement.

Après trois jours de questionnement, d’angoisse, de tristesse et d’inquiétude, j’ai décidé d’adopter une attitude positive à l’égard de cette nouvelle. Encore aujourd’hui, je conserve cette attitude et je suis en mesure de constater qu’il y a des choses bien pires dans la vie!

Mes proches ont, eux aussi, adopté une attitude positive et m’ont toujours encouragé dans cette voie. Depuis, mon entourage s’implique dans les campagnes de collecte de fonds et les conseils d’administration de la Société de la SP. Étant bien entouré, je profite de chaque moment, car je ne sais jamais quand et si la SP resurgira.

J’ai accepté d’être l’un des deux visages officiels de la Campagne de dons par texto, notamment parce que je désire faire connaître la cause et sensibiliser les gens à cette maladie dont les symptômes, bien que réels, soient majoritairement invisibles.

J’aimerais aussi les sensibiliser à l’importance de financer la recherche sur la SP. Pourquoi?
Pour qu’on découvre un remède! Trop de gens n’ont pas la chance que j’ai de bien vivre avec la SP. Beaucoup de gens comme moi vivent dans l’incertitude, sans savoir à quel moment la maladie les frappera de nouveau.

En terminant, svp, donnez un sens à votre texto. Chaque message texte contribuera à faire avancer la recherche et permettra, ultimement, la guérison de nombreuses personnes.

Textez pour stopper la SP!

BRIGITTE LECLAIR

Vingt-trois ans, c’est l’âge auquel on découvre le monde et on profite de la vie sans trop de souci. Vingt-trois ans, c’est aussi l’âge auquel j’ai reçu un diagnostic de sclérose en plaques. Cette annonce a créé une véritable explosion en moi. Assise dans le bureau du médecin, je pleurais, je n’entendais plus rien. Je savais exactement ce qui m’attendait, car mon père venait de recevoir un diagnostic de cette même maladie une semaine plus tôt. Triste hasard me direz-vous!

J’ai mis plusieurs années avant d’accepter ma maladie, notamment parce que je me dévalorisais en raison de celle-ci. N’étant qu’au début de la vingtaine, je m’imaginais ne rien faire de bien dans la vie. J’étais apeurée quant à l’avenir!

Dix ans plus tard, je suis mère de trois enfants et j’ai un travail – à temps partiel – qui me passionne. Non, le quotidien avec la SP n’est pas toujours simple. Je dois composer avec la douleur chronique, la fatigue extrême et de nombreux vertiges. Oui, je me fatigue plus rapidement que vous, et oui, les journées où il fait chaud, mes douleurs sont intenses. Malgré cela, grâce à l’argent investi dans la recherche et aux traitements qui en découlent ainsi qu’aux nombreux services offerts aux personnes atteintes de SP, j’arrive à profiter de la vie et à exercer pleinement mon merveilleux rôle de maman. Vos dons ont un impact réel sur la vie des gens!

J’ai accepté d’être l’un des deux visages officiels de la nouvelle campagne de dons par texto pour joindre les jeunes adultes qui s’isolent après avoir reçu un diagnostic de SP, comme moi je l’ai fait, mais aussi pour sensibiliser le grand public au fait que la SP est une maladie dont les symptômes sont majoritairement invisibles.

Soyez toujours cléments avec les gens que vous croisez… Vous ne savez pas, peut-être qu’ils éprouvent eux aussi des symptômes invisibles!

Communiquez avec nous

Société canadienne de la sclérose en plaques

Division du Québec

550, rue Sherbrooke Ouest, tour Est, bureau 1010,

Montréal (Québec) H3A 1B9

514 849-7591, ou sans frais, 1 800 268-7582

textezpourlasp@scleroseenplaques.ca